Logo ACT ODDDu 19 septembre au 7 octobre 2022, Kurioz a déployé son installation immersive « L’Hémicycle » au lycée Sainte Thérèse de Quimper et au lycée Jean Monnet de Libourne.

A Quimper, en lien avec notre partenaire le CICODES, nous avons emmené notre hémicycle pour une semaine de sensibilisation sur la pollution de l’air, auprès des terminales.

Au lycée Jean Monnet, c’est dans le cadre de la semaine climatique organisée avec différentes structures intervenantes, que nous nous sommes installés dans la cour du lycée pour sensibiliser les élèves.

 

Un jeu de rôle pour comprendre les mécanismes des négociations internationales…

 

Lors de ces deux semaines d’intervention, ce sont donc 15 classes au total qui sont entrées dans ce dôme gonflable pour débattre autour de la qualité de l’air.

Mais avant de rentrer dans cet espace de débat, les élèves étaient répartis en 3 groupes. Chaque groupe représentait une délégation nationale : de la France, la Chine ou le Sénégal. A partir de ce moment, les élèves ne parlaient plus en leur nom mais incarnaient un personnage de la délégation : chef·fe d’entreprise, élu·e local·e, journaliste ou simple citoyen·ne.

Leur objectif ? Négocier avec les autres pour que les Président·e·s choisissent leur proposition d’action afin d’améliorer la qualité de l’air au niveau mondial. En effet, seules les propositions choisies par les Président·e·s seront soumises à un vote final et pourront – peut-être – être adoptées !

Ainsi, pendant 2h30, les élèves ont pu découvrir les mécanismes de la prise de décision à l’international. Alliances respectées ou rompues, relations privilégiées entre certains personnages, inégalité dans le pouvoir de persuasion, divergence d’opinion avec les représentant·e·s de sa délégation nationale… Les rouages des négociations sont mis au jour lors du débrief final !

 

… Et débattre des solutions pour améliorer la qualité de l’air

 

Les conséquences d’une mauvaise qualité de l’air restent encore peu connues. Pourtant, elle peut avoir un réel impact sur la santé humaine. Ainsi, en France en 2019, 67 000 décès avaient pour origine une mauvaise qualité de l’air. Différents supports avaient pour but de montrer ces impacts aux élèves, en France et à l’étranger : vidéos introductives avec des extraits de reportages en Chine, en France et au Sénégal, ou encore infographies avec des chiffres clés au niveau mondial et dans chacun des 3 pays.

Une phase de négociation a alors débuté entre les différents participant·es. Un vrai défi d’aller trouver et convaincre des associé·e·s pour écrire des propositions de loi communes et porter sa proposition auprès d’un·e chef·fe d’état.

Puis, lors d’un débat mouvant, les élèves ont pu s’interroger sur l’équilibre entre croissance économique et impact écologique. Les échanges leur ont aussi permis de se requestionner sur l’intérêt des nouvelles technologies comme solutions possibles à la transition écologique.

Enfin, la séance était conclue par un « chabada des solutions ». Chaque équipe devait donner à tour de rôle une idée de solution pour améliorer la qualité de l’air. Manifestation, diffusion d’informations via les réseaux sociaux, boycott, réduction de l’utilisation de la voiture, consommation de produits locaux sont des exemples de solutions qui ont été proposées.

Un « cours » pas comme les autres, et un premier pas pour réfléchir à l’importance de sa voix pour ces jeunes citoyen·ne·s bientôt appelé à voter et à s’engager !

 

Projet soutenu par l’Agence Française de Développement et la Région Nouvelle Aquitaine.

logo-afd      logo-region-naLogo Fondation SNCF

 

En partenariat avec :

ADOS_logo     Cicodes_logo     C-koi-ca_logo     Lafi_Bala_logo     partenariat_gaïa_logo    

Découvrez nos dernières actualités :

  • ECSI et JO
    Action éducative
    JO et ECSI : des valeurs et des jeux
  • voyage humanitaire
    Formation
    Formation "Partir faire de l'humanitaire" : l'expérience de Charbel
  • Carte solidaire puzzle
    Action éducative
    Des Deux-Sèvres au Népal : l’apprentissage de la solidarité